La mort des ebooks est déjà annoncée (aux Etats-unis)

fin-du-ebook

Il tangue le marché du livre numérique, il tangue. En effet, la baisse des ventes d’ebook fait trembler les analystes “ricains” à tel point que certains vont même jusqu’à prédire la fin pur et simple de la liseuse électronique d’ici quelques années. Que faut-il en comprendre ? La liseuse est-elle un produit en voie de disparition ou les analyses sont faussées ?

1. Contexte de l’ebook aux USA

Avant de tirer la sonnette d’alarme, remettons déjà les choses dans l’ordre et plaçons la problématique dans son contexte.

Même si les chiffres sont assez différents (certains montent, d’autres chutent), un consensur est établi et indique qu’au général, les ventes sont en baisse d’environ 20% (surtout chez les gros éditeurs)

Bien entendu, cette vérité ne reflète qu’un échantillon statistiques car de nombreux sont les éditeurs (petits et gros) qui ne partagent pas leurs chiffres d’affaires. Les chifres restent donc assez biaisés.

La fin des liseuses  ? Vraiment ?

Mais alors pourquoi s’inquièter. C’est un certain blogueur nommé Bob Lefsetz () qui a tiré la sonnette d’alarme en annonçant un retour au papier inévitable selon lui.

Voici quelques uns de ses arguments (le texte entier est ici):

Selon Bob, l’industrie en général peine à s’adapter et a du mal à proposer de nouvelles solutions face à un monde en mouvement.
On le voit bien avec l’industrie du disque qui n’a jamais vraiment su innover se recroquevillant le plus longtemps possible sur son ancien modèle (le CD). On a du attendre un spotify/deezer pour reprendre le flambeau d’un marché nouveau.

Pour le livre, rien ne s’est passé et le résultat, c’est que l’on doit payer un livre numérique aussi cher (voir plus) qu’un livre papier. Nous sommes d’accord, ça n’a pas de sens. (ndlr : Il faut savoir qu’en France les taux de tva sur les livres numériques sont à 20% vs 5% sur les livres papiers #WTF)

L’industrie du livre (comme celle du disque à l’époque) attends donc de ses clients qu’ils payent une fortune pour un livre numérique (comme de payer 20€ pour un CD…). Forcément les ventes baissent et pire, les gens ignorent les e-books.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*