Qu’est-ce que la neutralité du net et à quoi ça sert ?

neutralité du net_la quadrature du net

Plus ça vient et plus on se rend compte que nous jouons tous à un jeu dangereux sur Internet. En effet, de grosses questions se posent actuellement sur la toile et les réponses que « nous » apporteront seront capitales pour la société de demain (et la Démocratie). Cette semaine se pose le débat sur la neutralité du net. Derrière ce terme un peu sombre qui peuvent faire fuir les plus novices d’entre nous se cache une réalité bien prosaïque.

La neutralité du net joue pour un Internet neutre et démocratique

La neutralité du Net est un principe fondateur d’Internet qui garantit que les opérateurs télécoms ne discriminent pas les communications de leurs utilisateurs, mais demeurent de simples transmetteurs d’information. Ce principe permet à tous les utilisateurs, quelles que soient leurs ressources, d’accéder au même réseau dans son entier. – définition de la Quadrature du net

On l’aura compris, un réseau internet neutre est un terrain fertile pour la démocratie. Seulement et depuis quelques temps, les compagnies de télécommunications proposent (et influencent) nos chers eurodéputés afin qu’ils votent la loi qui transformera l’Internet de demain en un espace privatisé (et non plus ouvert à la différence d’aujourd’hui).

Vers un Internet privatisé

En effet, les sociétés américaines de télécommunication proposent de mettre en place des « autoroutes à péage » dans le paysage numérique de l’information afin de créer un web à deux vitesses et de mieux en contrôler la circulation des données. Un Internet pour les riches / un Internet pour les pauvres. Vous avez bien lu, il s’agit ici de ralentir volontairement certains sites qui ne seront pas en mesure de payer le coût supplémentaire de l’abonnement forfaitaire imposé (représenté par l’entretien des lignes, des serveurs, de la circulation et diffusion d’informations. Si toute cette infrastructure à un cout d’entretien non négligeable, cela favorisera surtout « de facto », les plus riches du réseau (Google, Amazon, Facebook, Microsoft..) qui pourront se payer le luxe de proposer un service rapide aux utilisateurs et bloquera l’innovation des starts-up qui se retrouveront enchainées aux pieds des plus grands. Cela remets donc en cause le pouvoir d’innovation et de création du net à l’heure ou l’ont tirent la sonnette d’alarme sur d’autres enjeux tout aussi préoccupants que sont ceux de la surveillance des données sur le réseau.(affaire Snowden). Coïncidence ? Je ne pense pas. De quoi ankyloser le web pour de bon.

Alors, Messieurs les eurodéputés, ne déconnez pas. Il s’agit ici d’un droit fondamental en train d’être piétiner sous nos yeux sans que nous ne réagissions. Il est important que cette loi ne passe pas, car ce serait pour ainsi dire, « le début de la fin » d’une histoire qui vient à peine de commencer.

Voici une vidéo (anglais) qui vous aidera à y voir plus clair.

Pour agir et prendre les choses en main : SAVE THE INTERNET

Leave a comment

Your email address will not be published.


*