Savez-vous choisir une bague de fiançailles ?

bague_fiançailles

La vie amoureuse ne se vit pas seul, il faut être nécessairement à deux pour partager ses souvenirs et ses rêves. La personne idéale est celle qui est capable de vous comprendre sans que vous n’ayez pas à prononcer un seul mot. Si vous avez réussi à trouver une telle affinité avec quelqu’un, c’est certainement cette personne qui mérite de porter LA bague de fiançailles. Mais pour en venir là, il faut d’abord dénicher et acheter l’anneau qui enchantera votre moitié.

À travers ce contenu, découvrez quelques astuces pour bien choisir une bague de fiançailles.

Les types de pierres posées sur les anneaux

Quel que soit le budget dont vous disposez, il est possible de trouver la bague idéale pour faire votre demande en mariage. Le prix d’une bague diffère de l’une à l’autre à cause de la qualité de la pierre qui est posée sur l’anneau.

Une bague de fiançailles peut contenir les pierres que voici :

Diamant : il s’agit d’une pierre qui est très prisée par la plupart des femmes. Aucune d’entre elles ne peut résister au charme qu’il dégage. C’est la pierre idéale pour montrer votre attention et votre dévouement à la future mariée.

Saphir : de sa couleur bleue vive, le saphir évoque un amour éternel, fidèle et ardent. Cette pierre est de loin la moins commercialisée au monde. Si votre choix se porte sur ce bijou, vous n’aurez aucune difficulté à le trouver sur le marché.

Émeraude : fragile, cette pierre précieuse est recommandée pour les femmes qui ont un caractère doux et affable. Pour d’autres, elle symbolise la fécondité et l’espérance.

Rubis : il est question d’une pierre que les nobles de la cour royale ont l’habitude de porter pour se distinguer des autres. Sa rareté est la cause principale de son coût.

A lire aussi : les cadeaux de mariage originaux

Les grands types de métaux qui servent à fabriquer les anneaux

Le métal de chaque bague a une signification bien précise et est choisi en fonction de sa résistance et de sa teinture. Vous avez le choix entre :

L’or jaune : un métal issu de l’association de plusieurs métaux. En effet, l’or jaune n’est pas un métal naturel et donc pas pur. Pour l’obtenir, il faut réaliser un alliage entre l’or jaune, l’argent, le nickel ou le zinc.

L’or blanc : pour éviter un risque de corrosion du bijou, on lui applique une fine couche de rhodium. Cela permet de maintenir la teinture grise étincelante du bijou.

Le platine : avec une densité plus grande, le platine surpasse de loin l’or en matière de résistance. Il est d’ailleurs plus onéreux que l’or.

Les trois types d’anneaux proposés par les orfèvres

Ce ne sont pas les modèles de bagues qui manquent sur le marché. La kyrielle de bagues de fiançailles qui existe ne facilite même pas un choix judicieux. Mais de toutes ces bagues, on peut en retenir trois grandes catégories :

Le Solitaire : c’est le modèle le plus adulé. Au centre de l’anneau se trouve une pierre précieuse qui donne de l’élégance et du charme.

Le Solitaire accompagné : le procédé de pavage est utilisé pour orner le diamant posé au centre avec de petits diamants tout autour de la bague ou juste une partie.

La Trilogie : la spécificité de ce style de bague se trouve dans ces trois pierres de taille analogue dont elle est sertie.

Leave a comment

Your email address will not be published.


*