Ma critique du film HER de Spykes Jonzes

her_film

Dans un futur proche à Los Angeles, Theodore Twombly vit seul dans son bel appartement. Depuis sa dernière rupture amoureuse, il substitue son manque affectif par les jeux vidéos et autres chats pornos le soir. C’est un jour, par hasard qu’il découvre un système d’exploitation dernier cri, une sorte de conscience artificielle avec laquelle nous pouvons interagir, comme un humain. Peu à peu, une étrange complicité se forme entre Théodore (l’homme) et « Samantha » (la voix intelligente du programme), les deux se cherchent, se testent, et étrange relation voit le jour. Les deux entités s’attachent rapidement puis tombent amoureux l’un de l’autre.

Her n’est pas un simple film de science fiction.

Au delà de l’histoire de science-fiction que nous propose Spyke Jonzes. Her s’avère être une histoire d’amour très bien réalisée tout à fait crédible qui pourrait se dérouler dans un futur très proche. Les occasions ne manquent pas ou l’on se demande ce que l’on aurait fait à la place de Théodore. L’ambiance est onirique et n’est pas sans rappeler la douceur factice d’une pub pour smartphone dernière génération. Bref, c’est un film original qui pose de profondes questions d’actualité et qui interroge sur notre devenir avec les machines.

A découvrir absolument

Leave a comment

Your email address will not be published.


*